4 questions à vous poser avant d’écrire votre récit de vie

Vous rêvez d’écrire votre autobiographie ? C’est un projet passionnant mais complexe qui peut vous prendre des mois, voire des années à concrétiser. Savez-vous vraiment dans quelle aventure vous vous embarquez ? Les questions ci-dessous vous aideront peut-être à y voir plus clair.

  • Qu’est-ce qu’une autobiographie précisément ?
  • Quel est son intérêt pour les lecteurs?
  • Quelles sont vos motivations pour l’écrire ?
  • Voulez-vous vraiment écrire votre autobiographie ?

1. Autobiographie, récit de vie, biographie, quelle est la différence ?

Une autobiographie est un récit de vie raconté à la première personne : le narrateur y raconte sa propre histoire.

L’autobiographie est un sous-genre du récit de vie, qui inclut également la biographie, c’est-à-dire la vie d’une personne racontée par une autre, généralement à la troisième personne.

Le saviez-vous ? Dans mes prestations je propose (comme tous les écrivains publics) des récits de vie et non des autobiographies pour deux raisons : premièrement, il s’agit du récit de votre vie et non de la mienne ! Et d’autre part, je peux rédiger ce récit selon votre choix sous une forme biographique (« il / elle ») ou autobiographique (« je »).

2. Qu’est-ce qui fait l’intérêt d’une autobiographie pour les lecteurs ?

Les autobiographies des gens célèbres ou ayant traversé des épreuves extraordinaires présentent un intérêt évident. Si c’est votre cas, vous ne vous poserez même pas la question !

À l’inverse, si vous pensez avoir eu une vie « normale », vous vous demandez peut-être ce que son récit peut apporter à un lecteur.

Vous avez remarqué que j’ai écrit « normale » entre guillemets. Parce que bien sûr, comment définir cette normalité ? Vous vous comparez sans doute à vos contemporains, à vos voisins, à vos proches. Mais votre récit sera un témoignage unique, totalement exotique pour un lecteur d’une autre génération ou d’une autre culture.

En bref, je vous conseille de ne pas trop vous préoccuper de l’intérêt possible pour vos lecteurs : ces derniers le trouveront très bien tout seuls, et savoureront probablement des anecdotes et détails qui vous paraissaient anodins. Efforcez-vous juste d’être honnête dans votre récit, le reste se fera naturellement.

3. Pourquoi voulez-vous écrire votre autobiographie ?

L’important pour vous lancer dans un tel projet, ce sont plutôt vos propres motivations afin de savoir ce que vous recherchez à travers l’écriture de votre autobiographie. Définir ces motivations vous guidera tout au long du travail, et vous redonnera du courage dans les moments de découragement (parce que oui, il y en aura).

Voici les raisons les plus courantes : essayez d’identifier celle ou celles qui vous animent dans la liste suivante… ou ajoutez-en d’autres dans les commentaires !

Vous voulez écrire votre autobiographie pour…

  • Immortaliser vos souvenirs.
  • Laisser une trace pour vos proches, votre famille.
  • Témoigner sur votre époque, sur des événements historiques que vous avez vécus.
  • Transmettre vos valeurs, votre expérience, les leçons tirées de votre vie.
  • Organiser vos souvenirs, votre vision, donner un sens à votre vie (ou le découvrir).
  • Exprimer vos émotions, vos douleurs, vous libérer après une épreuve.

Toute raison est légitime pour se lancer à partir du moment où elle vous motive suffisamment. Avoir une raison (ou plusieurs !) est essentiel : notez-la sur votre calepin, gardez-la précieusement en mémoire, ne la perdez pas en cours de route.

4. Dans quels cas ne pas vous lancer dans une autobiographie ? (ou pas tout de suite)

Une autobiographie est un projet sérieux et qui demande un investissement considérable en temps et en énergie. Si vous vous lancez sans réfléchir, il y a de bonnes chances pour que vous abandonniez en cours de route. Évaluez votre motivation et soyez honnête avec vous-même !

Vous n’êtes peut-être pas encore prêt(e) si vous vous reconnaissez dans l’une de ces situations :

  • La peur du regard des autres ou les complexes vous tétanisent.
  • Votre récit aborde des secrets de famille qui risquent de blesser votre entourage.
  • Vous avez envie ou besoin d’écrire de façon thérapeutique, mais pas de vous soucier de la mise en forme.

Dans ce cas, le journal intime est peut-être le support qu’il vous faut. Vous pourrez vous y défouler, vous y livrer sans crainte, et y faire toutes les expérimentations de forme et de style qui vous viennent à l’esprit. Car le journal intime, comme son nom l’indique, n’a pas vocation à être lu.

Vous allez me dire qu’un grand nombre de journaux intimes sont pourtant publiés. Bien sûr, mais ce n’était pas leur but à l’origine (ou alors, ce sont des autobiographies déguisées en journaux intimes).

Cela dit, votre journal peut également faire office de premier jet ou d’outil de référence si vous décidez d’écrire votre autobiographie. Il vous permettra de définir et de préciser vos désirs, la structure de votre récit, et d’explorer vos souvenirs et émotions sans contrainte.

Vous sautez le pas ? N’hésitez pas à vous faire aider

Vous avez réfléchi, pesé les arguments, et pris votre décision : bravo ! Et maintenant, retroussez vos manches : mon prochain article abordera la préparation et l’écriture de votre autobiographie de façon concrète.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans ce projet qui peut parfois sembler interminable.

  • Vous avez les idées, mais ne savez pas par où commencer ?
  • Vous tenez déjà un journal, vous avez griffonné des notes un peu partout, mais vous ne savez pas comment les exploiter ?
  • Vous avez rédigé un premier jet, et vous voudriez une relecture ou des conseils pour l’améliorer ?

Quel que soit votre degré d’avancement dans le projet, je peux vous aider : de la rédaction complète à la correction de manuscrit, en passant par tous les écueils que vous allez rencontrer en cours de route. Une question, une idée, une demande de devis… c’est par ici.

(PS : Je me suis aperçue grâce à un client que mon formulaire de contact ne fonctionnait pas. Je pense avoir résolu le problème, mais si vous ne recevez pas de réponse à un message par ce biais, n’hésitez pas à m’appeler !)

Laisser un commentaire



Niveau Expert – 971/1 000

logo du Certificat Voltaire

Retrouvez-moi

Lettre d’information

Anne BONNIER

+33 617254657

champdecriture@gmail.com

"Nous sommes ce que nous répétons souvent. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude."
Aristote