Mois : novembre 2022

Cinq conseils pour rester motivé pendant l’écriture de votre roman

Vous écrivez le premier jet d’un roman — ou d’une autobiographie, voire d’une thèse… la problématique est souvent proche à ce stade.
Fiction ou non, dès qu’on s’attaque à un ouvrage conséquent, il est difficile de rester motivé sur le long terme. On s’essouffle, on se met à douter, on se dit que finalement ce n’est peut-être pas une si bonne idée…
Si en plus vous écrivez pour votre plaisir sans réelle deadline, il est tentant de jeter l’éponge en cours de route.
Peut-être participez-vous au NaNoWriMo : vous avez tenu jusqu’ici, mais la fatigue se fait sentir après bientôt trois semaines — ou bien, à l’inverse, vous êtes déjà « dans les choux » au compteur et vous vous sentez complètement noyé. Dans les deux cas, vous vous demandez si vous allez tenir jusqu’au bout du mois… et de votre livre.
Quelle que soit votre situation, nous passons tous par des phases de découragement : la bonne nouvelle, c’est que c’est normal. La mauvaise nouvelle… c’est que c’est normal, et que vous n’y échapperez pas, même avec l’expérience.
Mais à défaut d’éviter ces sables mouvants du processus créatif, on peut faciliter leur traversée. Voici donc quelques conseils pour vous aider à aller au bout de votre projet.

L’accord des adjectifs de couleur

Je n’ai pas publié d’article sur un point d’orthographe depuis un moment. Aujourd’hui donc, revenons sur un point plus complexe qu’il n’y paraît : celui des adjectifs de couleur. Quand faut-il les accorder, quand sont-ils invariables ?
Pour commencer, il faut distinguer les noms de couleurs des adjectifs, car les règles ont quelques subtiles différences en ce qui concerne leur accord. Aujourd’hui, je n’aborderai que les adjectifs, ce qui est déjà tout un programme.