Meilleurs vœux !

Bon, comme je suis écrivain public, je ne vais pas résister au petit point linguistique pour vous adresser mes vœux. Mais après, pour une fois, je vais plutôt vous parler de mon métier : plus précisément, mon bilan après trois ans et demi de pratique et sur l’année qui vient de s’écouler.